technologies-vente-detail

Au fur et à mesure que la technologie de la vente au détail progresse, les détaillants avant-gardistes s’efforcent de mettre en œuvre de nouvelles efficiences qui à la fois rationalisent leurs processus commerciaux et offriront à leurs clients la commodité, la valeur et plus de raisons de choisir leur magasin plutôt que la concurrence.

Cependant, avec tant de potentiel et tant de choses sur lesquelles se concentrer – à la fois du côté commerçant et du côté client – où se trouve la ligne de démarcation entre ce que le client veut et ce qui est possible ?

Toutes les solutions ne fonctionnent pas pour tous les magasins. Après avoir mis en place une transformation digitale, une chaîne avec plusieurs points de vente tirerait davantage parti de la plupart des solutions technologiques disponibles, tandis que les petits commerces de proximité pourraient devoir se concentrer sur d’autres moyens plus simples de s’engager.

Découvrons ensemble quelques technologies qui mettent l’accent sur la satisfaction client. 

Achat en ligne, retrait en magasin

En termes de technologie de vente au détail, les clients se soucient plus de la commodité que de n’importe quoi d’autre. 

Dans une récente enquête iVend sur les tendances d’achat mondiales, les résultats suggèrent que les consommateurs sont moins attirés par le «sexy» et l’ultra-futuriste que par une expérience d’achat pratique. 

Dans cette étude, publiée au premier trimestre de 2019, le click and collect est l’une des principales fonctionnalités les plus attendues citées par les acheteurs en ligne et consommateurs locaux.

Omnicanal

Que le consommateur comprenne vraiment le terme ou non, l’omnicanal est une attente de base des acheteurs en ligne et hors ligne d’aujourd’hui. 

Certains l’appellent «l’effet Amazon», mais fondamentalement, l’omnicanal rationalise les messages et les communications de la marque, garantissant une interaction transparente entre les achats et le service client de bout en bout. 

Cela signifie que peu importe comment ils se connectent au magasin, que ce soit par téléphone, sur le site Web, par e-mail ou en face à face, ils sauront exactement à quoi s’attendre à chaque fois.

Programmes de fidélité

Les magasins de proximité qui proposent des programmes de fidélité le font pour inciter davantage leurs clients les plus précieux – ceux qui reviennent encore et encore – à faire leurs achats dans leur magasin. 

Les détaillants adorent les programmes de fidélisation, car ils leur donnent des informations précieuses sur les comportements d’achat de leurs clients et les aident à améliorer leurs offres et leurs services. 

Les clients l’adorent pour des raisons plus pratiques, telles que des remises, des alertes de vente et des offres spéciales qu’ils ne peuvent obtenir nulle part ailleurs.

Mais sur ce point là, les commerçants doivent être vigilants. Si la collecte de données est essentielle à la mise en place d’un système de fidélisation, il ne faut pas que ce processus soit trop intrusif. 

Si vous souhaitez mettre en place un programme de fidélité, informez vos clients qu’ils peuvent à tout moment demander la suppression de leurs données (RGPD). Indiquez-leur également à quoi vont servir leurs informations personnelles. 

Enfin, limitez-vous au stricte minimum et évitez de donner une carte physique, vos clients en ont certainement déjà beaucoup.

Paiement mobile

Rester dans une longue file d’attente peut être frustrant pour les clients, surtout pendant les vacances lorsque les magasins sont bondés. 

Avoir la possibilité de commander et de payer de n’importe où à partir d’un kiosque libre-service ou d’une autre option mobile laisse une impression positive qui persiste.

Achats de proximité

Avec les années, les consommateurs ont perdu l’habitude de faire confiance aux commerces qui se trouvaient autour d’eux.

Mais les changements induits par la pandémie actuelle ont remis en lumière les commerces de proximité. Les consommateurs ont retrouvé un certain intérêt pour les achats en local. 

Les commerces de proximité doivent saisir cette opportunité et permettre à leurs clients de les trouver facilement via l’application Buyer.


En conclusion, ce ne sont là que quelques-unes des tendances technologiques destinées au commerce de détail qui sont au centre des préoccupations du consommateur.

Bien qu’il existe une multitude de solutions technologiques complexes et plus approfondies qui améliorent l’expérience d’achat, les détaillants n’ont pas à chercher trop loin ni à investir des millions pour trouver des moyens de ravir leur public.

#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *